Comment prévenir la dénutrition chez les personnes âgées?

Comment prévenir la dénutrition chez les personnes âgées?

La dénutrition chez les personnes âgées est une pathologie très courante. Concrètement, il s’agit « d’un déficit persistant des apports nutritionnels par rapport aux besoins de l’organisme ». Afin de mieux prévenir ce trouble, encore faut-il le comprendre, ainsi que son évolution, mais aussi ses conséquences.  

La dénutrition chez les personnes âgées en quelques chiffres

La dénutrition chez les personnes âgées touche un nombre assez important de personnes. En effet, on estime que 4 à 10% de la population des personnes âgées vivant à leur domicile sont touchées par cette pathologie. Ce chiffre augmente pour un public qui vit dans un établissement de soins de longue durée, puisqu’il atteint entre 15 et 38%. Finalement, on considère qu’entre 30 et 70% des personnes hospitalisées souffriraient de ce trouble. 

On constate aussi que les risques d’être exposé à la dénutrition augmentent avec l’âge. D’après l’étude menée en 2010 par le docteur suisse Jérôme Morisod, spécialiste de la gériatrie, sur un groupe de personnes âgées résidant à domicile, la dénutrition affecte 5% des personnes entre 65 et 79 ans contre 10% des personnes dont l’âge se situe au-dessus de 80 ans.    

Les facteurs annonciateurs de la dénutrition des personnes âgées 

En regardant de plus près le problème de la dénutrition chez les personnes âgées, on constate qu’un certain nombre de facteurs peuvent justifier de cette pathologie à commencer par des idées et préjugés absurdes. On pourra par exemple entendre que les personnes âgées n’ont pas besoin des mêmes apports nutritionnels que les jeunes, car ils sont moins actifs, ce qui est complètement faux. 

Dans les facteurs qui peuvent conduire à la dénutrition chez les personnes à risque, on constate :

  • La prise de médicaments, qui peuvent avoir comme conséquence d’altérer le goût ou l’appétit.
  • Les problèmes dentaires, tels que les gencives douloureuses et la perte de dents; les personnes touchées ont alors moins envie de prendre le temps de s’alimenter correctement. 
  • Le manque d’activité physique; en étant moins actives, les personnes âgées ressentent moins la faim.
  • La solitude; les personnes âgées souvent seules manifestent moins le besoin de passer du temps à table et donc de se faire des repas nutritionnellement satisfaisants.
  • Les problèmes gastriques et digestifs qui apparaissent avec l’âge.

Bien entendu, d’autres facteurs existent et cette liste n’est pas exhaustive. 

Les conséquences de la dénutrition

La dénutrition chez les personnes âgées peut être lourde de conséquences. En effet, une fois installée, on peut constater chez les personnes qui en sont atteintes une perte de masse musculaire qui favorise les chutes et les fractures, voir même qui peut conduire à un manque d’autonomie. La dénutrition peut aussi conduire à une grande détresse pouvant aller jusqu’à la dépression.

D’autres conséquences existent comme le manque de capacité à cicatriser, des rétablissements beaucoup moins rapides face aux maladies qui peuvent être bénignes, ainsi qu’aux diverses infections.

On constatera aussi des pertes de poids importantes et l’apparition d’états de fatigue plus intenses, une grave perte d’autonomie et dans certains cas l’apparition d’une morbidité intense. 

Comment éviter la dénutrition chez les personnes âgées?

Afin de prévenir la dénutrition chez les personnes âgées, plusieurs mesures peuvent être prises à commencer par un dépistage au domicile de la personne concernée ou encore dans un établissement spécialisé. 

De plus, il est important d’enrichir l’alimentation des personnes âgées afin de s’assurer que l’apport calorique sera suffisant.

Souvent, les personnes âgées perdent petit à petit leur goût. Afin de s’assurer qu’elles ne se retrouvent pas en état de dénutrition, il est bon de leur proposer de plats légèrement relevés ou du moins avec suffisamment d’assaisonnement pour leur donner envie de les manger. Aussi il faut penser à proposer de plats faciles à ingérer qui ne nécessitent pas des heures de mastication.

Proposer des activités physiques régulières pourra aussi permettre d’ouvrir l’appétit et de créer l’envie de s’alimenter. 

Un suivi attentif de l’état émotionnel des personnes peut aussi permettre d’éviter la dénutrition. En effet, si vous constatez que la personne semble déprimée ou a souvent des sautes d’humeur, assurez-vous qu’elle continue à bien s’alimenter.

Un suivi alimentaire peut aussi s’avérer nécessaire après une période d’hospitalisation qui marque dans beaucoup de cas le début de la dénutrition.

 Dans tous les cas, Garde Confort peut vous aider à prévenir la dénutrition en offrant une vaste gamme de services à domicile allant des soins médicaux à la préparation des repas, mais en offrant aussi tout simplement de la compagnie pour la période des repas.

 

Sources:
https://www.ecole-de-la-denutrition.com/denutrition-et-geriatrie/denutrition-personne-agee/epidemiologie-situations-a-risque/
https://www.nutrisens.com/denutrition/

 

Fermé pour les commentaires

© Copyright 2016-2019, Garde Confort®
Plan du site
To visit our international sites, select from the drop-down :