Évolution de l’Alzheimer chez les personnes âgées: ce que vous devez savoir

Encore incurable à ce jour, la maladie d’Alzheimer touche de nombreuses personnes, hommes et femmes, partout dans le monde. Au Canada, on dénombre 747 000 personnes atteintes de cette maladie et, sur ce nombre, c’est 140 000 Québécois qui vivent avec une atteinte cognitive. D’ici 15 ans, la  Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer prévoit que 1,4 million de Canadiens seront atteintes de cette maladie dégénérative qui provoque, de manière graduelle, la mort des cellules du cerveau. Mais si nous savons que cette maladie neurodégénérative affecte la mémoire, les différents stades de celle-ci et les signes précurseurs sont quelque peu méconnus. Alors, voici ce que vous devez savoir.

Comment se développe la maladie d’Alzheimer?

Bien que les causes de la maladie d’Alzheimer soient toujours inconnues à ce jour, nous savons que lorsque les protéines bêta amyloïdes (A-Bêta) s’agrègent au cerveau, cela créer des plaques qui empêchent les transferts d’informations entre les neurones occasionnant ainsi leur mort.

Les enchevêtrements, que l’on peut représenter comme des amas fibreux de la protéine tau, sont aussi un élément qui impacte considérablement les facultés cognitives d’une personne puisqu’ils empêchent les nutriments d’atteindre les neurones provoquant ainsi la mort des cellules.

De plus, certaines études ont démontré que des signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer peuvent être observés (par résonance magnétique) parfois jusqu’à 10 ans avant un diagnostic et avant que les premiers symptômes n’apparaissent chez la personne atteinte de la malade.

Signes précurseurs de la maladie

  • Perte de mémoire
  • Difficulté à effectuer des tâches quotidiennes
  • Problème de langage
  • Désorientation dans le temps et l’espace
  • Diminution du jugement
  • Difficulté face aux notions abstraites
  • Rangement inapproprié des objets
  • Changement d’humeur et de comportement
  • Changement dans la personnalité
  • Perte d’initiative

L’évolution de la maladie d’Alzheimer

Affectant les capacités cognitives et fonctionnelles, la maladie d’Alzheimer vient également altérer les émotions, l’humeur, le comportement et les capacités physiques d’un individu. Mais comme nous le savons tous, cette maladie neurodégénérative n’apparaît pas subitement. Les premiers symptômes apparaissent progressivement et se développent graduellement à moyen et long terme. Pour certaines personnes, la maladie prendra plusieurs années à se développer alors que pour d’autres, la maladie progressera beaucoup plus rapidement.

Stade léger

Au stade léger de la maladie d’Alzheimer, également appelé stade précoce, les personnes présentent des symptômes tels que la perte de mémoire, des difficultés à communiquer, des changements d’humeur et de comportements. À ce stade, les personnes sont pleinement conscientes de leur situation. Bien qu’elles puissent encore effectuer des tâches quotidiennes, de l’aide peut être requise pour combler certains besoins.

Cette période est la plus difficile pour la personne atteinte de la maladie, car elle sait pertinemment que l’avenir sombrera dans l’oubli et que des mesures pour assurer son bien-être futur doivent être prises le plus vite possible. De l’inquiétude, du chagrin et de l’anxiété peuvent être ressentis. Malgré la maladie, il est essentiel de continuer à stimuler le cerveau par des jeux cognitifs, à faire de l’exercice et à bien s’alimenter. Il est également bien d’utiliser diverses stratégies comme l’utilisation d’étiquettes, d’un calendrier, mettre un numéro d’urgence près du téléphone, etc.

Stade modéré

À ce stade, la personne voit son état se détériorer. Ses facultés cognitives et fonctionnelles ne cessent de régresser. Effectuer les tâches quotidiennes est excessivement difficile. S’habiller, faire le ménage, la cuisine et se laver n’est plus des aspects de la vie qui sont maîtrisés. Parfois, la personne ne reconnaît plus la famille et son entourage. De l’anxiété, de la frustration, de l’agitation, de la tristesse et de l’hostilité peuvent être ressenties. Une aide à domicile ou un déménagement dans un foyer pour personnes âgées doivent être envisagés.

Stade avancé

C’est la dernière étape avant la fin. Au stade avancé, la personne éprouve de graves troubles cognitifs. La détérioration neurologique atteint son paroxysme. Le cerveau a de plus en plus de difficulté à traiter l’information et à transmettre les signaux nécessaires au corps. La personne perd la capacité de communiquer, a besoin d’aide pour manger, pour aller aux toilettes, peut éprouver de la difficulté à avaler et, à la fin, à respirer.

Si vous, ou un de vos proches, êtes atteint de la maladie d’Alzheimer, n’hésitez pas à recourir à l’aide à domicile pour vous soutenir et vous aider dans votre vie quotidienne et offrez-vous une meilleure qualité de vie.

Fermé pour les commentaires

© Copyright 2016-2019, Garde Confort®
Plan du site
To visit our international sites, select from the drop-down :